20 juillet

Ce matin le mal de tête se fait moins sentir, même si je ressens parfois un peu la douleur. Je ne sais pas si c’est grâce aux médocs, mais merci à eux quand même ! J’ai du mal à émerger après les 2 nuits blanches précédentes et mon mal de crâne qui m’a bien assomé.

Aujourd’hui c’est la deuxième journée d’approche, mais encore plus qu’hier, elle s’est révélée en une journée absolument magnifique : les paysages sont dingues, sauvages, isolés, vierges… c’est fou !

Ruines d’Ak jar

Rivière Alichur

Je ne croise pas grand monde à part trois 4×4 de touristes avec guide, dont un qui me pose plein de questions et hallucine sur mon trajet. Il a du mal à croire que j’arriverai à Ishkashim en moins de 3 semaines. Je croise aussi une mobylette puis une vieille bagnole de locaux, qui me proposent systématiquement de me prendre, ils ne doivent pas être habitués à croiser des marcheurs.

Lac Bulunkul

En fin d’après-midi je passe le village de Bulunkul, ambiance far-west au bord d’un lac au milieu du désert, avec juste une piste défoncée pour y accéder.
Un peu après le village une jeep pleine de locaux me propose aussi de me prendre, et claqué je craque pour faire 2-3 km monotones. Et impossible de refuser le pain qu’on me propose : j’essaie bien de manger juste un bout, mais je vois ça blesse le gars alors j’engloutis tout. Ils me posent à un spot où de l’eau chaude coule de la montagne, incroyable !

Terrain de Volley à Bulunkul

Village de Bulunkul

Lac et village Bulunkul