Mes randonnées en autonomie : récits, photos, cartes, traces GPS, matériel, nourriture (HRP, Carpates, Islande, Laponie, Japon, Pyrénées, Corse, Pamir...)

18 mai

Ce matin la descente vers la D117 est compliquée : le chemin est encore totalement détrempé, la boue omniprésente et casse-gueule. Il a vraiment beaucoup plu les jours précédents !

A Montferrier on pensait trouver une supérette pour acheter quelques trucs, mais 2 villageoises nous expliquent qu’elle a fermée l’année dernière et que la réouverture est retardée à cause du coronavirus. L’une des 2 nous offre alors du pain qu’elle a au congélateur, en précisant : « le pain ne s’achète pas, il s’offre ». C’est presque christique ! Cela nous permet un bon petit repas de midi, et surtout cela va nous permettre de tenir, car cette histoire de coronavirus va considérablement compliquer nos ravitaillements. On aura aucun vrai ravitaillement avant Axat !

Stèle en mémoire des 220 cathares brûlés vifs le 16 mars 1244 par la France et l’église catholique

Le panorama depuis le château de Montségur est toujours aussi impressionnant. Surtout qu’avec ce temps, on voit très loin. Puis au village on a de la chance : la boulangerie a un dernier pain en rayon, donc on peut le prendre (alors qu’habituellement il faut réserver la veille). Ils ont même des bières locales délicieuses ! Je la connaissais déjà, mais cette boulangerie à l’ancienne est vraiment incroyable, c’est peut-être le meilleur pain que j’ai pu gouter.

Un villageois voisin de la boulangerie est à sa fenêtre, et on commence à papoter. Il vit à Montségur depuis 30 ans, et quand je lui dis que ma famille est du village, et on discute bien 20mn sur des histoires de ce village si particulier, à la fois isolé (surtout du temps où la route de Bélesta n’existait pas et où le col vers Montferrier était enneigé 4 mois par an) mais célébrissime. Encore une rencontre très sympa. J’ai l’impression que les gens sont très avenants avec la fin du déconfinement.

Panorama depuis le château de Montségur (le gros village est Lavelanet, on devine l’étang de Montbel au centre, et au loin la Montagne Noire)

Vestiges du village cathare fortifié de Montségur

Le village de Montségur depuis les pentes du pog

Le village et le château de Montségur