Mes randonnées en autonomie : récits, photos, cartes, traces GPS, matériel, nourriture (HRP, Carpates, Islande, Laponie, Japon, Pyrénées, Corse, Pamir, Patagonie...)

17 mai

Après de nombreux jours de pluie, enfin une éclaircie est prévue pour ce dimanche 17 mai, et les prévisions météo sont correctes pour quelques jours… On prend nos sacs, nos masques, 3-4 jours de bouffe, et le samedi on saute dans le seul train de la journée pour Foix. Le dimanche les chemins sont bien détrempés, boueux, mais cela fait plaisir de retrouver un peu de soleil… On a bien fait de décaler un peu le départ, surtout qu’en fin de compte, ce beau temps durera jusqu’à la fin de la rando.

Château de Foix

Le début est un peu chiant car le propriétaire des terres au-dessus de Foix a bloqué le passage aux randonneurs depuis 2018, et on doit contourner et franchir une portion en hors-la-loi en enjambeant une barrière (on apprendra que le sentier cathare passe désormais par Montgailhard, le temps de régler ce conflit). Mais ensuite les paysages sont superbes avec toutes ses fleurs colorées du printemps !

Vue depuis le village de Leychert

Depuis le déconfinement qui date de lundi, c’est le premier jour sans pluie, et les citadins se sont donnés rendez-vous à Roquefixade : c’est la foule ! On discute avec 2 habitants du village, ils disent n’avoir jamais vu autant de monde ici, alors que Roquefixade est quand même pas mal touristique… Ils sont même écoeurés par les touristes, qui se comportent n’importe comment, apparemment ça a bien empiré depuis une dizaine d’années. Bon par contre le gîte est fermé, et on ne peut pas boire de bière (même à emporter). Le gars nous propose une bière de chez lui, mais on n’ose pas le dépouiller ^^

Arrivée sur Roquefixade

Roquefixade, avec vue sur Montségur au loin