Mes randonnées en autonomie : récits, photos, cartes, traces GPS, matériel, nourriture (HRP, Carpates, Islande, Laponie, Japon, Pyrénées, Corse, Pamir...)

26 mai

Avec cette chaleur écrasante dès tôt le matin, on trace jusqu’à la colline de la chapelle Sainte-Raphine pour manger, où l’ombre de la chapelle et le vent offre une fraicheur qui fait sacrément du bien ! On y reste plus de 3 heures au frais, à admirer le panorama somptueux.

Vue depuis la Chapelle Sainte-Raphine

Vue depuis la Chapelle Sainte-Raphine

A Durban-Corbières on ravitaille, on dévore à nouveau un paquet de maïs grillé (la nouvelle passion de Clémentine !), et on repart. Puis là… c’est le drame ! Un nid de poule sur la route goudronnée fait chuter Clémentine qui se blesse à la cheville. Sur le coup elle ne semble pas très enflée, et veut absolument continuer. Du coup on repart doucement en cette fin de journée. Il y a peu d’eau dans les prochains kilomètres, juste un ruisseau difficile d’accès avec des ronces partout. Je teste alors l’accrochage de la gourde à la poignée du baton, et m’en sers comme une épuisette : bilan, du premier coup ça fonctionne et on fait le plein d’eau avant de monter sur les hauteurs plus arides. Mais une fois là-haut, la douleur de la cheville de Clémentine se réveille et on s’arrête pour aujourd’hui. On verra demain ce qu’il en est, avant de décider ce qu’on fait…

Village et château de Durban-Corbières

Belle vue sur le hameau de Mandourelle en fin de journée