Laponie

De Vaisaluokta à Abisko

25/08 : Abiskojaure – Hutte de Lappjord

Il y a des jours de galère, et des jours où tout s’enchaîne parfaitement…

Des flocons d’avoine récupérés hier à Allakas me permettent d’avoir un petit dej consistant, le premier depuis plusieurs jours. J’ai la patate et j’avale la distance sur ce chemin facile. Je rejoins l’itinéraire de la Kungsleden, que je dois suivre sur 14km. C’est une autoroute avec d’innombrables randonneurs, et je me fais tout le tronçon d’une traite, pour arriver à 13h40 à Abisko. Au « Turiststation » je récupère en 5mn toutes les infos dont j’ai besoin : où ravitailler, comment avoir la clef pour les refuges norvégiens, et où prendre le bus pour éviter 15km de route. Puis je me rue au resto qui ferme à 14h. Ouf, juste à temps ! Heureusement que j’ai dépoté ce matin, sinon j’arrivais après la fermeture… Il y a un tarif unique de 95 couronnes (soit environ 10€), avec un pot au feu, des légumes et du café à volonté. Autant dire que ça a été le resto le plus rentable de toute ma vie !!

Sur la Kungsleden, des planches de bois sur parfois 5 ou 6 niveaux…

Je me dépêche ensuite de récupérer la clef, de ravitailler, et je vais prendre le bus qui passe à 15h30. Quel timing ! En attendant le bus, je fais du stop, au cas où… Après 20mn sans succès, devant une succession de grosses voitures flambantes neuves, une voiture s’arrête. La première plutôt simple et ancienne. C’est toujours ce genre de conducteurs qui font l’effort de prendre des auto-stoppeurs… grâce à lui, j’évite les 15km de route, alors que le bus ne m’en aurait fait éviter que la moitié.

Je reprend la marche le moral à bloc, les batteries chargées, et je me sens des ailes sur le chemin. Comment ça fait trop du bien !! En plus les paysages et le temps sont toujours aussi incroyables. Je me sens bien ! J’atteins la hutte en soirée, avec un panorama de folie. J’ai même le temps de faire tranquillou un brin de lessive et de toilette. Cette journée a été d’une efficacité totale. Tous les voyants sont au vert ! 😀

Une bien charmante frontière Suède-Finlande

Vue depuis la hutte