Laponie

De Kvikkjokk à Vaisaluokta

13/08 : Njunjes – Kurajaure

Après une grosse nuit de 13h, je pars la fleur aux dents, le ciel est presque tout bleu ! Je croise la hutte de Njunjes, où la gardienne me dit qu’il est tombé 100mm de pluie hier, à quelques dizaines de kilomètres d’ici ! (soit autant qu’en moyenne à Perpignan les mois de juin, juillet, août et septembre réunis !). Le bruit des ruisseaux est d’ailleurs 10dB plus fort. Et il y a prévu du beau temps pour ces prochains jours. Je me sens incroyablement verni…

La remontée de la vallée dans la végétaion est chiante (pas de vue, et le pantalon trempé). Heureusement, dès que je quitte la Padjelantaleden, le sentier s’élève en altitude et ça va mieux. Je m’arrête en fin d’aprem dans une cabane non gardée et non indiquée sur ma carte. Je suis en retard sur le rythme prévu, mais bon, je rattraperai le retard quand mon corps se sera décrassé et mon sac allégé.