Laponie

De Kilpisjärvi à Kautokeino

06/09 : Cunojohka – Kautokeino

C’est le ventre bien vide que je me lance dans cette dernière journée. Journée qui s’avère une des plus galères de ma rando. J’ai vraiment faim, je sens mon corps tout mou, sans énergie. Et puis j’enchaîne les marécages à traverser. Et ici ça n’est pas la Kungsleden avec des planches de bois à tout va, il faut traverser à la dure ! J’ai rapidement les chaussures et les pieds boueux et crades.

Un marécage…

Un autre marécage…

Pas de doutes, l’automne est bien là !

L’arrivée à Kautokeino fait d’autant plus plaisir ! J’ai réussi ce magnifique itinéraire sauvage en solo ! J’ai eu des doutes vers le milieu, quand j’avais mal aux pieds et que j’ai mieux calculé les kilomètres restant à faire. Mais avec un enchaînement de grosses journées éprouvantes je suis parvenu au bout. Je suis assez fier de moi pour une fois. Même si d’avoir réussi à me dépasser fait sacrément plaisir, à l’avenir je prévoirai quand même un peu plus de marge.

C’est la fin !

Le choc en arrivant à Oslo le lendemain !