Laponie

De Kilpisjärvi à Kautokeino

02/09 : Hutte de Pitsusjärvi – Hutte de Saraelv

Quelle journée énorme !! Pourtant pas de bol, pour la première fois depuis un bail il fait moche, même si la pluie ne semble pas prête de tomber de suite. Du coup devant la bifurcation j’hésite… Je me lance ou pas ? Ma carte de rando ne couvre pas totalement ce changement de programme, mais pas de beaucoup. En suivant un cap une fois au sommet ça devrait aller. Ha, et puis mince, si je n’y vais pas, je le regretterai à coup sûr ! Je me lance donc dans l’ascention du Halti. Et je ne regrette pas, parce que la vue là-haut est splendide, malgré la couverture nuageuse ! Et puis je me fais le toit de la Finlande, c’est une belle satisfaction 🙂

Au sommet de l’Halti, toit de la Finlande (1324m)

Je vais ensuite sur le « vrai » sommet, un poil plus haut, mais en situé en Norvège. Puis je me fixe un cap nord-est, prend un point de repère lointain, et c’est parti ! La descente est quand même assez difficile, avec une barre rocheuse à passer, en montant ça doit être plus simple. Au bout d’un sommet je retombe sur ma carte, pile où je voulais, je suis bien content ! Et je rattrape la Nordkalottleden un peu plus loin, escapade réussie ! Cette portion difficile m’a bien crevé, et la fin de journée est longue… très longue !

Le « vrai » Halti, en Norvège (1361m)

Une descente parfois raide

J’arrive sur les rotules dans une charmante hutte, typique de l’habitat traditionnel sami, dans une sorte de village sami reconstitué pour les touristes. Mais qui est complètement désert… J’ai du me faire dans les 40km aujourd’hui, sur un terrain difficule, en 13h de marche. J’ai les pieds qui me font mal pendant plusieurs heures au lit, et j’ai du mal à dormir. J’enchaîne les distances énormes, et je me suis bien rapproché de Kautokeino. Mais mon corps est à la limite de ses capacités… d’ailleurs j’engloutis la bouffe, j’ai besoin de beaucoup de calories avec de tels efforts, et sur la fin je risque de manque à nouveau de bouffe. Mais tant pis, les efforts ne seront plus aussi intenses que ces derniers jours.