Japon

De Hakuba à Keyaki-daira

22/08 : Une cabane sur le chemin – Sur les hauteurs de Keyaki-daira

Cela sera une constante de mon périple, mais il y a toujours du brouillard ce matin. La végétation est trempée comme pas possible. Et comme je descends au fur et à mesure que j’approche de Keyaki-Daira (un point bas à 599m), la végétation est de plus en plus luxuriante et mouillée. Et par-dessus ça, il pleut par intermittence. Autant dire que la progression est désagréable. Bon par contre je suis seul au monde depuis que j’ai emprunté ce chemin.

Une végétation luxuriante et trempée

A l’approche de Keyaki-Daira je retrouve brutalement la civilisation : la route, des Onsen, des restaurants, un train qui amène son flot de touristes japonais en plein cœur de la montagne, une galerie marchande… Il commence à se faire tard, mais il n’y a aucun endroit où dormir dans le coin. J’essaie de communiquer par signes avec le gars du centre d’informations touristiques, et je réussis à comprendre que le prochain camping est à 3 heures de marche. C’est trop loin, même en speedant.

Je continue quand même, pas trop le choix. En marchant 1h, je finis par trouver un emplacement plat près d’un pylône électrique. C’est pas terrible mais c’est mieux que rien.

Un onsen près de Keyaki-daira