Ariège et Andorre

28/07 : Etang du Picot – Cabane de la Serrera (9h30)

Enfin du beau temps, c’est la fête du slip !!! Bon, ça a mis du temps à se décanter, mais une fois le brouillard dissipé, il fait un beau ciel bleu. Au passage, au refuge du Fourcat, je refile toutes mes boîtes de pâté au gardien, ce qui me permet enfin de retrouver un sac assez léger.

L’étang du Picot

L’étang du Fourcat

Un peu plus loin je croise un journaliste à la retraite, qui fait la HRP, mais qui est complètement perdu. C’est la 3ème journée qu’il erre dans le coin sans réussir à trouver le Port de l’Abeille : il n’a que le guide Véron pour s’orienter, mais dans le mauvais temps, rien ne vaut des bonnes cartes au 25.000ème et une boussole ! Bon, aujourd’hui il fait beau, mais le brouillard des 2 derniers jours l’a complètement désorienté… Il était en train de retourner au refuge du Fourcat (à une heure derrière moi) pour y demander son chemin. Du coup je le guide pendant une bonne heure, ce qui le tire bien d’affaire. On en profite pour manger ensemble et discuter. Il va essayer de publier un article sur la HRP dans Ouest France, et prend mes coordonnées pour avoir mes impressions a posteriori.

L’étang de la Goueille

Au Port de l’Abeille je bascule en Andorre, et j’y découvre de superbes paysages ! Je suis agréablement surpris… Et sous un grand soleil, c’est génial. En plus je m’arrête dans une cabane très mignone, au milieu d’une belle vallée. Les cabanes andorannes sont d’ailleurs généralement très sympas et bien entretenues, c’est agréable. C’était vraiment une très chouette journée ! La fin de la HRP s’annonce grandiose !!

Une jolie vallée fleurie

La cabane de la Serrera, quel charme !