Pyrénées-Orientales

06/08 : Refuge de la Tagnarède – Banyuls-sur-Mer (6h45)

La dernière journée se fait également sous une chaleur écrasante. Un plouf à la mer fera du bien après de telles suées. La végétation méditéranéenne sent bon l’arrivée. Sur le chemin on croise plein de bonnes mûres, et on ne se prive pas de s’en gaver !!

Vue sur le Neulós

L’Empordà dans la brume

La forêt des Coulomates et la tour de la Massanne

Les premières vues sur la côte Vermeille et Banyuls me font sacrément bizarre… Le paysage est splendide. C’est dommage qu’une fine brume côtière empêche d’avoir une vue claire sur la côte, mais l’émotion est forte et c’est bien ça le principal. Dixit Darta j’ai d’ailleurs l’air pensif aujourd’hui 🙂

Les 3 lascards

Puis c’est l’entrée dans Banyuls, avec de la montagne quasiment jusqu’en bout de course… Et une grosse charge d’émotion lorsqu’on arrive sur la plage, où je reste scotché un peu, j’ai du mal à réaliser que la traversée se termine ici.

Banyuls et ses vignes

Au milieu de tous les touristes, on fait un plouf rapide dans l’eau, en calbut’. Le contraste est très amusant ! Mais c’est hélas la fin de cette belle aventure… en repartant vers la gare, on en profite quand même pour se prendre (outre la binouze habituelle) une bouteille de Banyuls en souvenir !

Et voilà, l’aventure se termine ici… (avec 7 kilos en moins !)