Pays Basque

02/07 : Hendaye – Sansinea Erreka (9h15)

Dès le premier jour je choisis de m’imposer un réveil à 6h30, afin d’être calé sur le soleil. Cela me permet de pouvoir mieux gérer mes journées de marche. Je suis tellement motivé que je me lève direct à la sonnerie de mon alarme (alors que la veille j’avais du mal à me lever à 9h pour aller bosser!). De toute façon, très vite, c’est spontanément que je me réveille à cette heure-là.

Je commence bien sûr par la traditionnelle photo devant la plage de Hendaye, où je reste un peu contempler l’océan, réalisant tout juste que ça y est, j’y suis !

Le début de la HRP est ensuite assez drôle, je croise 2 randonneurs qui débutent également la HRP, des sacs très légers, plus petits que le mien. On échange quelques mots. Des coups d’oeil sur le matos de l’autre. Des regards amusés. Un peu plus tard, ils me rattrapent alors que je fais une pause. Leur première phrase est la même que celle qui me trotte en tête : « Tu as un petit sac, tu es du site randonner-leger.org ? ». Comme quoi, on est repérable facilement !! On passe 2 bonnes heures ensemble à papoter sur la MUL (la Marche Ultra-Légère) tout en marchant, c’est plutôt sympa. Le contraste avec un autre randonneur qu’on double, ralenti par le poids de son sac, est d’ailleurs saisissant…

Mes 2 compagnons éphémères de marche

Cette première journée fut cependant très difficile, j’ai du mal sur les longues distances en faux-plat. Cela sera finalement de loin ma journée la plus dure de toute la HRP. Je pousse jusqu’à une rivière pour le plaisir d’y tremper mes pieds bouillants, et finis l’étape sur les rotules. J’entends à peine l’orage qui a grondé une bonne partie de la nuit tellement je m’écroule de fatigue.