Pyrénées-Orientales

02/08 : Maison forestière de Mariailles – Abri du Pinatell (8h)

Après de nombreuses étapes sans croiser grand monde, la montée au Canigou contraste fortement : c’est la foule ! Pourtant la montée de ce côté-là, par la cheminée, est moins fréquentée que par l’autre versant… Mais on peut le comprendre, même s’il fait quand même assez brumeux pour qu’on ait un panorama complètement dégagé, la vue au sommet est toujours aussi belle. Par contre on se choppe des grosses bourrasques de vent, si bien qu’on ne s’y attarde pas trop, il pèle !

La croix du Canigou

Panorama depuis le Canigou (2784m)

En partant j’aperçois un vieux japonais avec un sac Osprey. Ça me fait tilt : le belge rigolo que j’ai croisé les 1er et 3ème jours m’avait parlé d’un japonais faisant la HRP avec un sac Osprey. Du coup je l’aborde, et effectivement c’est bien lui, un mois plus tard c’est drôle de le rencontrer ! On ne comprend pas trop ce qu’il a fait comme trajet depuis Hendaye, parce qu’il dit avoir pris le train jaune… bon, je crois qu’il s’est tellement perdu sur le trajet qu’il n’en a fait que quelques bouts.

On descend ensuite aux Cortalets, où on se prend une binouze en compagnie du japonais et des 2 jeunes randonneuses croisées la veille à Mariailles. Puis on poursuit jusqu’à l’abri du Pinatell. Cette cabane est géniale, elle a été reconstruite en 2008 et est toute neuve : entièrement en bois, avec un poêle, une source, des tables… vraiment charmante ! On y passe une soirée très conviviale en compagnie de 2 randonneurs faisant le GR10 (avec des sacs de 20kg!) et de 2 anglais effectuant la HRP.