Mes randonnées en autonomie : récits, photos, cartes, traces GPS, matériel, nourriture (HRP, Carpates, Islande, Laponie, Japon, Pyrénées, Corse, Pamir...)

25 mai

Ce matin on décide marcher ensemble avec Frank. Peu après le départ, on aperçoit un phoque dans le Loch Glendhu en train de faire des bonds dans l’eau 🙂 On marche tous les deux vite tant qu’il ne pleut pas, avant de prendre chacun un chemin différent : Frank préfère prendre une variable plus facile qui longe une route, de mon côté je reste sur l’itinéraire principal, beaucoup plus sauvage, malgré le temps menaçant. Après tout, il n’y a pas prévu tempête, juste de la pluie… je ne vais pas avoir la tempête d’avant-hier tous les jours non plus !

Au loin le hameau d’Unapool

Frank, mon compagnon éphémère de marche, devant le Loch an Leathaid Bhain

Je grimpe jusqu’au Ben Dreavie (503m), où je ne vois rien parce que le brouillard et la pluie débarquent… Dommage la vue semble ouf. En plus la suite est hors sentier, et dans le brouillard je n’ai aucun repère. Heureusement j’utilise à nouveau mon allié le plus précieux : ma boussole. Je prends un cap NO, et le suit scrupuleusement. La vue finit par se dégager un peu, mais je n’ai pas beaucoup plus de point de repère évident : tous les lacs se ressemblent, il y en a une myriade, et aucun gros sommet sur lequel m’appuyer. J’avance tout droit dans les marécages, c’est usant mais je finis par repérer un lac qui semble être celui que je vise. Je le prends pour cible, et quand j’y arrive, bingo c’est le bon ! Quel soulagement. Je récupère alors une piste, et le reste de la journée est bien plus facile. Finalement le temps devient correct jusqu’à que je me pose, juste avant Rhiconich.

Le loch que je vise, que je reconnais grâce à ses trois « bras » !

Loch Stack