Mes randonnées en autonomie : récits, photos, cartes, traces GPS, matériel, nourriture (HRP, Carpates, Islande, Laponie, Japon, Pyrénées, Corse, Pamir...)

13 mai

A Fort William je prends le ferry de 12h20 pour franchir le Loch Linnhe et débarquer dans les highlands. Dans le ferry deux randonneurs de Glasgow discutent entre eux : l’un des deux part faire le GR10 cet été en prenant un train pour Perpignan. Il se plaint déjà des français qui parlent hyper mal anglais 🙂 Bon, je ne comprends pas tout, j’avais oublié l’accent de ouf des écossais (et puis je rentre sûrement dans sa catégorie des français qui parlent mal anglais !). Je ne suis pas dans le mood de discuter, je suis mentalement déjà dans ma marche, alors je n’interviens pas ^^

Ferry pour franchir le Loch Linnhe

Vue sur le Ben Nevis (1345m), plus haut sommet de Grande-Bretagne

De l’autre côté du loch, c’est parti pour ce Cape Wrath Trail ! J’ai du bol pour le temps, parce qu’il fait et chaud (presque trop!), alors qu’il y a 2-3 jours il faisait hyper froid. L’itinéraire suit pendant longtemps une route, c’est un peu chiant, mais quand je prends de l’altitude et les paysages sont superbes.

J’en ai plein les pattes, je ne fais plus assez de sport à Toulouse je crois, il faut que je me dérouille un peu. Je me pose peu après le col de la journée. Le sol est chaotique au milieu des tourbières, et c’est pas évident de trouver un bon emplacement. Je mouille comme un couillon mon briquet, il ne marche plus, du coup je ne peux pas faire chauffer et je mange ma bouffe du midi 🙂